Sarah

La découverte d’un pays et de personnes incroyables

Sarah, publié le 28 mai 2020.
A propos de moi

Je m'appelle Sarah, j'ai 20 ans et je suis étudiante en 3e année dans le bachelier de comptabilité/fiscalité.

A propos de mon voyage

Je suis partie au Québec, à Lennoxville (Sherbrooke), faire une partie de ma 3e année de bachelier.

En quelques mots

Je souhaitais avant tout améliorer mon anglais. L’université était au Québec, mais la langue de l’école était l’anglais. De plus, j’ai toujours aimé voyager. J’avais envie de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture et un enseignement différent. Comme mon école m’en laissait l’opportunité, j’ai saisi cette chance.

Je suis arrivée au Canada fin août 2019 pour 4 mois. Je m’y rendais dans le cadre de mes études en comptabilité. J’ai directement pu faire des rencontres grâce à la semaine d’orientation. Cela m’a permis de m’intégrer, car nous étions plusieurs équipes et nous devions réaliser des jeux, des défis, etc. de manière à gagner des points. Un vrai esprit d’équipe s’est formé.

Je logeais dans une résidence de l’université, ce qui m’a permis de faire encore plus facilement des rencontres, car nous n’étions qu’entre jeunes. J’ai rencontré de magnifiques personnes. L’université comporte un grand nombre d’étudiants internationaux. J’ai pu faire la rencontre de personnes vivant aux 4 coins du monde.

Le système d’apprentissage est relativement différent au Canada. Nous avions plus de travaux de groupe et il était plus demandé de travailler à domicile.

Le Canada est connu pour son froid et ses magnifiques paysages. Le plus froid que j’ai eu est -20°C. Cela paraît horrible comme température, mais en s’habillant bien c’est surmontable. Le pire c’est vers février. Heureusement, je n’ai pas connu cette période. Mais c’est une expérience à vivre, les paysages avec la neige sont magnifiques. En ce qui concerne les paysages aux autres saisons, c’est aussi magnifique ! Surtout lors de la flambée des couleurs en automne. Les feuilles sur les arbres changent de couleur et c’est vraiment beau à voir.

Concernant la nourriture, je conseille de goûter la poutine, les queues de castors, les Timbits et le sirop d’érable. Ce sont de la nourriture typique du Canada. Le fromage en grains dans la poutine est particulier. Il est également connu sous le nom de fromage skouik-skouik à cause du bruit qu’il fait quand vous le mangez. Ce que je préférais c’était les queues de castors, un délice !

Je n’ai pas seulement étudié là-bas. J’ai pu aussi voyager et découvrir Montréal, Toronto, les chutes du Niagara, Ottawa, Québec, les chutes du Montmorency, etc.

Ce qui m’a plu

L’ouverture d’esprit des gens. On ne vous juge pas. Un simple exemple : vous pouvez sortir avec deux chaussettes différentes, très colorées, qui dépassent de vos chaussures, on vous dira que vos chaussettes sont belles et on ne vous jugera pas. J’ai beaucoup aimé les paysages. Il faut parfois faire de longues randonnées, mais cela en vaut vraiment la peine.

Ce qui m’a surpris

J’ai beaucoup aimé l’université où j’étais. Nous avions tout à notre disposition : une très grande bibliothèque avec de l’aide à la rédaction, à la recherche, une piscine, une salle de sport, une patinoire, une cantine, un dépanneur, un Tim Hortons (le Starbucks canadien), une boîte de nuit (oui oui!), un poste de sécurité, etc.

Ce qui m’a déplu

La nourriture. Pour bien manger, cela coûte cher. Sinon la nourriture est souvent très grasse et les fruits n’ont pas beaucoup de goût.

Un bon plan à partager ?

Je conseille de visiter Québec, cette ville est très mignonne et pleine d’histoire. Du centre de Québec vous pouvez vous rendre en bus aux chutes du Montmorency. Celles-ci sont réputées pour être plus hautes que les chutes du Niagara. La ville de Toronto est vraiment belle aussi. Je conseille d’aller sur une des îles pour avoir un beau panorama de la ville et d’aller dans la CN Tower, celle-ci offre une vue imprenable sur la ville. À deux heures de route de Toronto, vous pouvez vous rendre aux chutes du Niagara. Il faut y aller, c’est vraiment magnifique. Si vous n’avez pas de voiture, des tours sont organisés depuis Toronto. Il n’est pas possible de louer une voiture en dessous de 21 ans au Canada. Je conseille fortement de s’inscrire sur des groupes Facebook de covoiturage. Sinon il y a des bus, mais le covoiturage vous coûtera 2 fois moins cher.

Bref

Cette expérience a été plus que bénéfique. J’ai surtout pris plus confiance en moi, amélioré mon anglais, rencontré de belles personnes, voyagé, etc. Avant de partir, j’étais relativement timide. Quand on est seule à l’autre bout du monde, on n’a pas le choix de ranger sa timidité et d’aller vers les gens.

Partager le témoignage :

Ce récit t'a plu, mais tu as plein de questions ?
N'hésite pas à contacter l'auteur !

ou par email :

sarah-hoefkens@outlook.com

Tu veux plus de témoignages?

Jonathan en PVT en Nouvelle-Zélande

ExpériencesOcéanieTravailler et/ou voyager à l'étranger - 1 an

Après mes études supérieures, je suis parti en PVT en Nouvelle-Zélande.