Océane, 2e rhéto aux USA

« Voyager est fatal aux préjugés, à l’intolérance et à l’étroitesse d’esprit – Mark Twain -« 

À propos de moi

Je m’appelle Océane, j’ai 19 ans et je suis en bac1 langues et lettres françaises et romanes.

À propos de mon voyage

Je suis partie en 2e rhéto aux USA, en Idaho.

En quelques mots

La première fois que j’ai posé les pieds aux États-Unis, c’était à New York. Le city-trip était juste génial, on a pu voir tous les must-see de la ville avant de décoller pour l’état où vivait notre famille d’accueil.

Une fois arrivée en Idaho chez ma maman d’accueil (Sally), j’ai beaucoup parlé avec elle et nous avons appris à nous connaître. J’ai adoré l’école et le « school spirit » qui y régnait ! Les activités avec l’école étaient super variées : atelier d’écriture, théâtre, sports, j’étais très occupée ! J’étais manager des équipes de sport féminines alors j’ai pu parcourir le comté et l’état presque toutes les semaines dans le fameux bus jaune !

Dès que nous avions un long week-end ou quelques jours de congé Sally et moi partions en road trip : j’ai pu aller au Montana, à Washington plusieurs fois dont une semaine à Seattle et ses environs pour Thanksgiving. Nous avions encore prévu deux road trips, mais ils ont été annulés à cause de la pandémie.

Durant cette année, je me suis fait beaucoup d’amis inoubliables avec qui j’ai encore de nombreux contacts aujourd’hui. J’ai pu apprendre à connaître la culture américaine et me défaire de beaucoup de clichés (et en confirmer certains aussi). La langue est très vite rentrée ce qui me permettait d’avoir de beaux échanges avec toutes les personnes que j’ai rencontrées. Je n’attends qu’une chose : y retourner pour découvrir de nouvelles choses et revoir mes amis et Sally !

Comment se préparer ?

Il faut essayer de s’y prendre le plus tôt possible pour ne pas être trop stressé avec les papiers à remplir. Personnellement, je n’ai pas regardé de vidéos d’autres étudiants jusqu’à une semaine avant mon départ. Il faut aussi essayer de déjà créer un petit lien avec sa famille d’accueil avant le départ, cela facilite l’arrivée (on est plus à l’aise).

Aussi, bien se renseigner sur le temps qu’il fait là où on va pour préparer au mieux sa valise. Prendre deux adaptateurs et deux multiprises (une qu’on laisse fixe dans sa chambre et une autre que l’on peut bouger dans la maison si besoin). Partir avec une seule valise et un sac à dos (c’est super difficile) mais on achète beaucoup là-bas (je suis revenue avec une grosse valise supplémentaire + une valise de cabine).

Comment as-tu financé ton voyage ?

J’ai payé la moitié du voyage et ma maman l’autre moitié. J’ai beaucoup travaillé en tant qu’étudiante pour pouvoir partir.

S’intégrer sur place

J’ai eu du mal à vraiment m’ouvrir à l’école parce que j’avais vraiment l’impression d’être une étrangère et je ne voulais pas trop m’immiscer dans la vie des autres de peur de paraitre impolie. Mais les américains sont beaucoup moins difficiles à aborder que nous européens. Du coup j’ai commencé par me faire quelques petites amitiés et puis de fil en aiguille je me suis plus ouverte et mon cercle d’amis s’est agrandi.

Donc un conseil, fais le plus d’activités possibles à l’école (activités artistiques, sports, bénévolat), ça permet d’avoir plusieurs groupes d’amis différents et de créer un lien plus vite.

Un retour anticipé…

Mon retour a été brutal à cause de la pandémie, mais j’ai rapidement repris mes marques et j’ai tout fait pour rester occupée afin de ne pas être trop triste que ce voyage soit déjà fini.

Bref

Cette expérience m’a donné l’envie de découvrir encore plus de pays et de cultures différentes. C’est tellement enrichissant !

Partage ce témoignage

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Europe

Sarah en stage professionnel en Croatie

Je suis partie grâce au programme Eurodyssée du Bureau international de la jeunesse (BIJ) faire un stage professionnel au parc national KRKA à Lozovac.

Océanie

Pauline en PVT en Nouvelle-Zélande

Après mes études, je ne savais pas trop vers quoi me diriger. Je ne me sentais pas prête à rentrer directement dans la vie active.

Étudier à l'étranger

Ambre en Erasmus en Angleterre

J’ai décidé de partir pour découvrir une nouvelle culture, de nouvelles méthodes d’apprentissage et améliorer mon anglais.