Lara, étudiante d’échange aux États-Unis

À propos de moi

Je m’appelle Lara, j’ai 19 ans et je suis étudiante en psychologie.

À propos de mon voyage

Je venais d’avoir 18 ans lorsque j’ai décidé de partir en tant qu’étudiante d’échange pour 10 mois en Ohio, aux États-Unis. J’avais envie depuis longtemps de partir là-bas pour une année scolaire afin de découvrir la culture et le quotidien des américains, perfectionner mon anglais, pouvoir sortir de ma zone de confort et gagner en indépendance.

En quelques mots

Je logeais dans une famille d’accueil composée d’une maman, d’un papa, d’une petite sœur de 15 ans et de 3 chiens. Ma sœur d’accueil était très sportive, ce qui m’a permis de découvrir immédiatement la culture du sport en High School. J’ai aussi eu la chance d’aller voir un match de football américain et de faire partie de l’équipe de cheerleader durant la saison du basket, et ça m’a permis de faire la rencontre de beaucoup de monde. J’ai découvert comment se fêtaient Thanksgiving, Halloween et Noël, ou d’autres évènements scolaires comme le Homecoming et le bal de promo. Bref, l’expérience que j’ai vécue est inoubliable, j’ai découvert et appris pleins de choses et je donnerais tout pour pouvoir revivre cette année encore une fois.

Les premières semaines

Au début, j’avais un peu de mal avec l’anglais. Comprendre les autres n’était pas forcément compliqué, mais se faire comprendre l’était plus. Cependant, après quelques semaines, ça allait beaucoup mieux !

Je n’ai pas eu trop de mal à m’adapter au train de vie de ma famille d’accueil. Il est vrai que le courant est directement passé entre nous, ce qui a rendu l’entièreté de l’expérience beaucoup plus facile. De plus, je suis rentrée à l’école 3 jours après mon arrivée et ça m’a forcé à rentrer dans le bain immédiatement.

Ce qui m’a le plus plu en arrivant est que je me suis sentie accueillie à bras ouverts, et ce peu importe où j’allais. Que ce soit dans ma famille, à l’école ou même dans des lieux publics lorsque les gens réalisaient que je venais d’un autre pays. Je me suis rapidement sentie comme chez moi grâce à tout ça. J’ai aussi adoré l’esprit d’équipe des élèves. Là-bas, tout le monde est fier de son école, et ça se ressent beaucoup. J’ai adoré la simplicité des gens, le fait qu’ils ne se prennent pas la tête. La bonne ambiance générale est ce qui m’a le plus marqué.

Les fêtes de fin d'année

J’ai vite réalisé que les fêtes de fin d’année là-bas allaient être uniques et surtout très différentes de ce que je connaissais en Belgique. Je devais donc en profiter au maximum ! Cependant, ces moments ont été un peu plus compliqués que prévu car c’était la première fois que je les célébrais en étant loin de mes proches. Heureusement, ma famille d’accueil m’a prise sous son aile et a tout fait pour me faire oublier le côté difficile de l’expérience.

Le retour à la maison

Mon retour a été assez compliqué. Dire au revoir sans savoir dans combien de temps j’allais pouvoir revenir aux États-Unis a été une dure épreuve. Après une année à l’étranger, on change et on grandit, et c’est une drôle de sensation que de devoir « laisser une partie de soi » sur place. Mais après quelques semaines, on réalise que revenir fait du bien ! Surtout en retrouvant ses proches, ses amis et ses habitudes.

Quelques conseils et bons plans

  • Selon moi, pour bien se préparer à partir à l’étranger, il faut justement ne pas trop s’y préparer. Ça peut paraître bizarre, mais anticiper ce qui va ou pourrait arriver et comment s’y préparer n’est qu’une source de stress supplémentaire. Personnellement, j’ai un peu vécu dans le déni jusqu’à ce que je sois à l’aéroport le jour J. D’ailleurs, je n’avais préparé que mes bagages et m’étais renseignée sur l’État et la ville dans laquelle j’allais être, mais c’est à peu près tout. Je me suis dit que si j’avais eu l’envie de partir c’est que c’était la bonne décision, et que tout se ferait naturellement.
  • C’est chouette de prévoir des cadeaux pour sa famille d’accueil ! C’est un premier moment de partage, ça leur fait plaisir et ça permet de leur montrer notre reconnaissance.
  • Il faut essayer d’emporter le strict minimum dans sa valise ! On revient généralement avec des tonnes de nouveaux vêtements ou d’objets souvenirs et pour tout reprendre au retour, c’est plus compliqué.
  • Pour gérer le mal du pays, il faut tenter de se raisonner et se dire que ce qu’on vit est unique. Être étudiant d’échange n’arrive qu’une fois dans une vie, il faut donc profiter de chaque instant ! Parfois, il est bon de se rappeler des raisons de notre départ et de penser à la fierté qu’on aura à la fin en se disant qu’on a réussi !
  • Une fois sur place, il ne faut pas hésiter à aller vers les autres ! Pour ma part, j’étais persuadée que tous les américains allaient se ruer sur moi parce que j’étais LA nouvelle étudiante d’échange, qui vient d’Europe et qui parle français… sauf que j’ai vite réalisé que j’avais aussi un rôle à jouer dans tout ça. J’ai donc été vers les autres pour leur demander de manger avec moi, pour leur poser des questions, etc. et c’est comme ça que j’ai fait des rencontres extraordinaires ! Il faut oser « s’imposer » sans attendre que les autres nous remarquent.

Bref

Cette expérience a été la plus belle chose qui me soit arrivée. Tout s’est extrêmement bien passé sur place et j’ai atteint les objectifs que je m’étais fixée en partant 10 mois. J’ai fait des rencontres inoubliables et je suis fière de pouvoir dire que j’ai une 2ème famille et une 2ème maison de l’autre côté de l’Atlantique.

Je recommande cette expérience les yeux fermés !

Partage ce témoignage

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Amérique

Océane, 2e rhéto aux USA

La première fois que j’ai posé les pieds aux États-Unis, c’était à New York. Le city-trip était juste génial, on a pu voir tous les

Étudier à l'étranger

Katja, en Erasmus en Bulgarie

Mon séjour à l’étranger a été très intéressant et rempli d’aventures. J’ai rencontré beaucoup de nouvelles personnes de pays différents et me suis fait de

Europe

Coline en voyage au Danemark

J’ai toujours eu envie de voyager, mais je ne l’avais jamais fait auparavant, car je ne m’en sentais pas capable, je pense. Ce voyage m’a