Julie

Inoubliable

Julie, publié le 21 novembre 2018.
A propos de moi

Je suis Julie, j'ai 23 ans et je suis tout fraîchement diplômée d'un master en communication corporate et marketing à l'ULB.

A propos de mon voyage

C’est une véritable aventure enrichissante culturellement et personnellement qui nous apprend beaucoup sur le monde et sur soi.

En quelques mots

J’ai vécu dans une maison étudiante à Ravensburg, avec 7 Allemands. J’ai eu l’opportunité de vivre dans un autre bâtiment avec les étudiants « internationaux » mais je préférais rester là où j’étais pour parler allemand et non anglais. Ravensburg est une chouette petite ville, ce qui me convenait personnellement mieux qu’une grande ville, car c’est assez convivial et facile de s’y retrouver. Pendant mon temps libre, j’ai été plusieurs fois au lac de Constance (« Bodensee »), que je conseille vivement! C’est un lac entouré de trois pays (Allemagne, Suisse et Autriche). Personnellement, j’ai été à Lindau, Konstanz, Friedrichshafen et Meersburg. J’ai également visité Berlin, Munich, Stuttgart, Salem, Birnau et j’ai fait un séjour à Hohenhegg (vers les montagnes) avec l’école, lors duquel nous avons eu cours. J’ai aussi été en Suisse. A Ravensburg, j’ai également assisté à un « fasching » (carnaval) lors duquel il y avait un défilé en costumes !
Au début c’était difficile moralement, car je suis arrivée en février et beaucoup d’étudiants Erasmus étaient là depuis septembre donc ils se connaissaient déjà. De plus, je suis venue seule de Belgique, alors que tous les autres étudiants Erasmus étaient venus à plusieurs de leur pays. Ils se connaissaient donc déjà et pouvaient parler entre eux dans leur langue. Mais je me suis assez vite rendu compte que le fait d’être la seule personne à parler français était finalement un avantage, car cela m’obligeait à parler anglais (avec les étudiants internationaux) et allemand (avec les locaux) !

Ravensburg, c’est comment ?

C’est une ville conviviale, petite, mais tout de même avec le nécessaire niveau shopping, magasins alimentaires et sorties (quelques boites de nuit et des bars). De manière générale, j’ai adoré la région ! C’est magnifique, surtout le lac de Constance. J’y suis même retournée deux ans plus tard fin août, car je voulais absolument m’y baigner et je n’en avais pas eu l’occasion pendant mon Erasmus (il ne faisait pas encore assez chaud en mai), et aussi parce que je voulais visiter le château de Neuschwanstein (que je recommande).

Ce qui a été compliqué…

Comme je l’ai déjà expliqué, la première difficulté rencontrée a été celle de l’intégration au début. Je l’ai surmontée en osant me lancer et aller vers les autres. La deuxième difficulté a été celle de la compréhension de l’accent Schwebig (accent allemand dans cette région-là). J’ai sympathisé avec pas mal d’Allemands et je faisais des soirées et activités avec eux donc j’ai eu l’occasion de beaucoup pratiquer et je leur demandais de parler moins vite pour moi. Il ne faut pas avoir peur de le dire quand on ne comprend pas quelque chose.

Allez, un petit conseil pour la route !

Oser aller vers les autres ! Loger si possible avec des locaux, participer aux activités/soirées organisées par l’école, parler la langue du pays chaque fois que l’occasion se présente, faire connaissance avec des locaux et faire des activités avec eux.
Avant de partir, n’hésite pas à regarder des films dans la langue, apprendre/revoir le vocabulaire courant et certaines formules utiles au quotidien. Personnellement, j’avais également participé à des tables de conversation en allemand.

Bref

L’Erasmus (ou tout séjour à l’étranger je pense) est une expérience qu’il faut tenter et non redouter, l’inconnu fait peur mais il est extrêmement intéressant… Finalement, j’en retire des amitiés partout dans le monde ! Mes amies chinoises sont même venues me rendre visite en Belgique et espèrent qu’un jour je pourrai leur rendre visite en Chine. 🙂

Partager le témoignage :

Ce récit t'a plu, mais tu as plein de questions ?
N'hésite pas à contacter l'auteur !

ou par email :

julie.authelet@hotmail.com

Tu veux plus de témoignages?

Chloé en mode nomade

AfriqueEuropeExpériencesTravailler et/ou voyager à l'étranger - 7 mois

Quand j’ai eu 25 ans, je suis partie voyager et travailler en Andalousie et au Maroc. J’avais le besoin de sortir de ma routine et découvrir la vie nomade.