Gilliane, en volontariat avec les enfants en Colombie

« Des souvenirs, des rencontres et la découverte d’une autre culture »

À propos de moi

Bonjour tout le monde ! Je m’appelle Gilliane.

À propos de mon voyage

Je suis allée faire un projet de volontariat sur une petite île en face de Carthagène, dans le nord de la Colombie qui s’appelle Tierra Bomba.

En quelques mots

J’ai fini mon jury central en janvier de cette année et je souhaitais vraiment voyager le reste de l’année pour pouvoir découvrir une autre culture et en apprendre plus sur moi-même.

J’ai fait du volontariat dans une fondation nommée « Amigos Del Mar » dont le but premier est de motiver les enfants à aller à l’école en les récompensant avec des leçons de surf. En effet, l’île sur laquelle j’étais est tellement pauvre que la plupart des enfants arrêtent l’école très jeune afin d’aider leurs parents, s’occuper de leurs frères et sœurs ou tombent dans la délinquance, car ils sont livrés à eux-mêmes.

Pour ceux qui ne peuvent malheureusement pas à aller à l’école pour diverses raisons, nous organisions différents ateliers tout au long de la semaine tels que des cours d’anglais, de technologie, des classes d’art où nous utilisions exclusivement des matériaux recyclés et des classes réservées uniquement aux filles afin d’aborder pleins de sujets autour de l’égalité homme-femme. À côté de cela, nous avons également organisé plusieurs festivals de recyclage sur différentes îles ainsi que des nettoyages de plage.

Apprendre la langue, un défi !

Je ne parlais absolument pas espagnol avant de me rendre en Colombie et c’était un des points qui me faisait le plus peur, mais étant en pleine immersion, on apprend très vite ! Je suis maintenant totalement capable de comprendre et parler la langue, ce qui était un de mes objectifs premiers.

Prendre conscience de notre confort en Belgique

Ce voyage m’a également donné la possibilité d’ouvrir mon esprit et de me rendre compte de beaucoup de choses. Par exemple, l’accès tellement simple que nous avons à l’eau et l’électricité ici en Belgique. Chance dont nous ne sommes même plus conscients tellement c’est quelque chose de totalement normal pour nous.

Comment as-tu trouvé ton projet de volontariat ?

Via un organisme d’envoi à Bruxelles qui m’a aussi accompagnée dans la préparation de mon séjour.

Qu’as-tu retiré de cette expérience ?

Je ressors de cette expérience changée et grandie. Des souvenirs plein la tête, des rencontres avec des personnes absolument formidables et la découverte d’une culture qui a définitivement sa place dans mon cœur. Je ne peux que recommander à quiconque le souhaite et aime voyager de partir à l’étranger et de faire un projet tel que le mien, cela apporte une richesse qui n’a pas de prix et que l’on ne peut trouver ailleurs.

Bref

Cette expérience fut totalement incroyable. Deux mois et demi d’immersion dans une culture totalement différente, des tonnes de rencontres plus géniales les unes que les autres.

Partage ce témoignage

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Amérique

Coline, caribou et poutine

Lorsque j’ai appris que mon Université proposait des échanges avec l’Université de Montréal, j’ai sauté sur l’occasion ! Tout d’abord, j’ai eu la chance de

Europe

Sarah en stage professionnel en Croatie

Je suis partie grâce au programme Eurodyssée du Bureau international de la jeunesse (BIJ) faire un stage professionnel au parc national KRKA à Lozovac.

Europe

Chems en volontariat en Lettonie

J’adore voyager. C’est ma passion mais aussi ma meilleure école. On apprend énormément quand on part à l’étranger seul(e) et pour une longue durée, peu