Chloé

"Chevere !"

Chloé, publié le 19 novembre 2020.
A propos de moi

Je suis Chloé, j’ai 28 ans et je suis passionnée de voyages. Je suis consultante dans l’industrie bancaire.

A propos de mon voyage

À 21 et 23 ans, je suis partie faire deux Erasmus (un en bachelier et l’autre en master) en Amérique latine, 5 mois en Équateur et 5 mois en Colombie ! Ay, ay, ay !

En quelques mots

Lors de mon premier Erasmus, je suis partie en Équateur, un pays dont on n’entend pas souvent parler malheureusement, mais qui m’a rendue amoureuse de l’Amérique latine ! J’ai passé 5 mois à Guayaquil, ville de 3 millions d’habitants. Deux ans plus tard, j’ai décidé de repartir en Amérique latine (la culture latine m’avait tellement plu), mais cette fois à Medellin, en Colombie.

J’ai choisi de partir, car mon grand-père était espagnol et je voulais parler couramment l’espagnol. Je voulais aussi vivre dans un autre continent. Étant plus jeune, je n’ai pas eu la chance de partir loin en vacances. L’université m’a permis de faire un échange dans des pays assez exotiques, j’ai saisi l’opportunité 🙂

Les premières semaines, j’étais excitée de découvrir ces cultures et ces nouveaux endroits ! J’étais déjà partie quelques années plus tôt donc je savais que le temps était compté et que je devais en profiter un maximum.

La semaine j’allais en cours et j’étudiais. Je devais passer et réussir les examens, tout comme en Belgique. Certains cours étaient en anglais, d’autres en espagnol. Le niveau était un peu plus simple qu’en Belgique 😉 Nous avions un groupe d’étudiants Erasmus, mais j’ai préféré sortir plus souvent avec des locaux afin d’en apprendre sur leur culture et de découvrir des endroits du pays.

Ce qui m’a marquée c’est la différence entre les classes sociales. J’étais dans des universités que seulement les gens de classe sociale aisée pouvaient se permettre. C’était un choc pour moi en arrivant là-bas de voir la différence entre les quartiers pauvres et les quartiers riches.

Ce qui m’a plu

Le climat ! Du soleil, de la chaleur (je suis très frileuse donc pas trop fan du climat belge). La culture latine : les gens sont plus heureux, plus aimables et adorent danser !

Ce qui m’a déplu

C’est un fait culturel, mais beaucoup de latinos enjolivent toujours les choses et manquent de franchise. Un exemple : je voyageais avec une copine et on était perdues, on s’arrête pour demander le chemin, le gars nous répond : “continuez tout droit pendant 5 minutes et vous y serez”. Il nous a fallu bien plus que 5 minutes, mais 20 minutes pour y arriver. Un deuxième exemple : si tu organises une fête, ils vont te dire qu’ils viennent et puis finalement, ils ne viennent pas. Les gens préfèrent mentir et te rendre heureux sur le moment présent plutôt que de te décevoir en te disant la vérité.

Comment s’intégrer sur place ?

S’entourer de personnes locales afin de mieux s’adapter 🙂

Un bon plan à partager ?

Oui, plein, mais il suffit de me les demander 🙂 n’hésitez pas à me contacter par e-mail ou sur Instagram.

Bref

J’ai eu beaucoup de chance de pouvoir étudier dans ces pays et de rencontrer des personnes formidables.

Partager le témoignage :

Ce récit t'a plu, mais tu as plein de questions ?
N'hésite pas à contacter l'auteur !

ou par email :

chloe.gonzalez@live.fr

Tu veux plus de témoignages?

Eva et sa 2e rhéto en Alaska

AmériqueÉtudier à l'étrangerEuropeExpériences - 9 mois

Je suis partie faire une 2e rhéto en Alaska (Eagle River) et en Allemagne à Hamburg.