Charlotte au Togo

Dépaysement total et connaissance nouvelle du bien-être

À propos de moi

Bonjour, je m’appelle Charlotte, j’ai 25 ans, et je suis en recherche perpétuelle de ce que j’aime vraiment, oscillant entre travail et voyages.

À propos de mon voyage

À mes 19 ans, je suis partie à la rencontre de la culture africaine, dans un village au Nord du Togo.

En quelques mots

Je suis partie en « stage d’immersion » au Togo. Cela consistait en un travail sur une thématique (la planification familiale – la contraception) en partenariat avec un étudiant togolais et l’immersion dans une famille d’accueil !
Nous sommes donc arrivés à 7 étudiantes belges à l’aéroport de Ouagadougou (Burkina Faso) et nous nous sommes ensuite rendues à Dapaong au Togo avant de faire la connaissance avec notre famille d’accueil dans un petit village un peu plus au sud. Toute la partie organisationnelle était organisée par ONG « Louvain développement ». J’ai été parfaitement accueillie ! J’avais une famille d’accueil nombreuse et pleine de bonne humeur ! J’ai eu la chance d’avoir une pièce pour moi seule qui était ma chambre, nous avions les latrines à l’extérieur de la maison, un chien qui s’appelait Patience et plein de chèvres ! Le matin, avant d’aller dans le village pour travailler sur ma thématique, j’allais amener les chèvres là où il y avait à manger avec mes sœurs d’accueil 🙂 Après, j’avais droit à une bouteille de « chapalo » pour aller travailler. Au soir, nous mangions souvent « la pâte », il s’agit de farine de maïs et d’eau que l’on mange avec des sauces aux légumes (un peu, beaucoup épicé !).

J’ai eu la chance de partir 2 weekends pour visiter un peu : un weekend dans la réserve du parc Pandjari au nord du Bénin. Et un autre weekend où nous sommes descendus dans le sud, à Lomé, on a vu la mer et nous avons aussi visité les « tata » (sorte d’habitations spécifiques à une ethnie d’une région de là-bas).

Ce qui m’a plu

La simplicité de la vie, des accommodations. Cela nous oblige à revenir à l’essentiel, à trouver sa petite bulle de confort grâce aux objets de première nécessité et à se questionner sur ce dont on a vraiment besoin 🙂

Ce qui m’a surpris

Certaine nourritures, car c’est fort différent de chez nous, mais la plupart du temps je suis très curieuse et j’aime gouter !

Un conseil ?

Voyager avec des yeux grands ouverts et être prêt à la découverte. Ne pas y aller en jugeant et comparant tout (ce n’est pas comme chez moi, je n’aime pas cette manière de faire…). Être curieux.

Pour t’intégrer : va parler aux gens, va vers eux, sois curieux et n’aies pas peur de questionner les locaux sur leurs habitudes afin de mieux comprendre leur culture.

Bref

Cette expérience m’a permis d’avoir du recul sur moi-même, de revenir à l’essentiel et de me satisfaire du minimum vital 🙂

Partage ce témoignage

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Étudier à l'étranger

Romane en Erasmus à Prague

J’étais étudiante en histoire, découvrir une autre culture en prenant part à la vie de tous les jours s’imposait. Prague pouvait m’apporter de nouvelles choses,

Océanie

Jonathan en PVT en Nouvelle-Zélande

Le soir de la remise des diplômes, après deux-trois verres, on a décidé avec un ami que le monde du travail pouvait attendre encore au

Amérique

Coline, caribou et poutine

Lorsque j’ai appris que mon Université proposait des échanges avec l’Université de Montréal, j’ai sauté sur l’occasion ! Tout d’abord, j’ai eu la chance de