Cécile en secondaire au Canada

« Découverte du monde et de soi »

À propos de moi

Je m’appelle Cécile, j’ai 16 ans et je suis actuellement en rhéto à Namur.

À propos de mon voyage

Je suis partie à Viking, une petite ville à 1h30 d’Edmonton en Alberta au Canada pour faire une partie de mes études secondaires avec le programme Expedis.

En quelques mots

Je suis partie, car j’avais envie d’ailleurs, de rencontrer des gens, une nouvelle culture, d’améliorer mon anglais, de sortir de ma zone de confort, de grandir…

L’expérience était incroyable. Ma famille d’accueil m’a super bien accueillie, je me suis fait plein d’ami.e.s. L’école était fort à l’écoute des élèves, ce que j’ai beaucoup apprécié. J’ai même intégré l’équipe de volley de l’école.

J’ai beaucoup aimé la mentalité des Canadiens. Ils sont beaucoup plus ouverts et chaleureux qu’en Belgique, ce qui rend le quotidien plus agréable.

La seule chose que j’ai moins appréciée c’est qu’ayant séjourné dans une petite ville avec 200 élèves dans toute l’école, les ragots vont vite et il y a pas mal de gossips. J’ai l’habitude de mener ma vie tranquille en solitaire, donc je n’ai pas trop aimé tous ces dramas.

En tout cas, si vous avez la chance de vivre cette expérience unique, foncez. Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner. Ça va vous apporter tellement de choses qui resteront à vie !! J’aimerais tant être à nouveau à votre place 😉

Profiter du moment présent

Il faut faire la différence entre votre vie en Belgique et votre nouvelle vie qui va commencer. Il faut mettre la vie de Belgique de côté pendant quelques semaines/mois pour profiter à fond de l’expérience. Cela ne veut pas dire qu’il faut couper tout contact avec sa famille ou ses ami.e.s, mais les limiter. Vous allez rentrer en Belgique de toute façon, vous allez revoir vos proches et retrouver vos habitudes, donc autant profiter de cette expérience unique que vous allez avoir la chance de vivre !

Comment s’intégrer sur place ?

Si vous êtes introverti.e.s comme moi, je vous conseille tout bonnement de vous jeter dans le bain. Parlez, rencontrez des gens, discutez avec ceux qui vous parlent (il y a toujours 2-3 curieux qui s’intéresseront à vous). Ça va sans doute vous mettre mal à l’aise au début, mais vous allez voir, sortir de votre zone de confort va vous apporter énormément de choses. Ça en vaudra la chandelle, et qui sait, peut-être que quelques belles surprises vous attendront et de belles amitiés naîtront 🙂

Comment se sont passés les cours à l’école ?

J’ai eu quelques difficultés avec les cours que je n’avais pas en Belgique. Par exemple, j’ai eu un cours de social. Or, étant en option scientifique en Belgique, je n’avais jamais eu de notions en sciences sociales, encore moins en anglais, et encore moins en rapport avec la politique canadienne ! Mais en travaillant dur, j’ai réussi à n’avoir aucun échec 😉

Comment s’est passé ton retour en Belgique ?

Très mal, je ne vais pas le nier. J’ai vécu la meilleure expérience de ma vie, et en revenant en Belgique, tout me semblait fade. Dans un premier temps, mon esprit était toujours là-bas donc ça allait, je me disais que ce n’était qu’une question de temps avant que j’y retourne. Mais petit à petit, j’ai réalisé que c’était fini. Et que même si j’y retournais, ça ne sera plus jamais pareil. Mais j’ai réalisé que j’avais aussi une vie en Belgique, et que même si elle me paraissait moins cool, je devais la vivre.

Bref

Aujourd’hui je parle couramment anglais, et ça m’est très utile pour mon job (je travaille dans un restaurant, et nous avons parfois des touristes anglophones). J’ai beaucoup plus de facilités à parler en public, ce qui était un gros blocage pour moi avant cette expérience. Je me sens plus mature, grandie, et je réalise aussi que peu importe l’importance de nos rêves, on peut toujours y arriver. « When there’s a will, there’s a way » 😉

Partage ce témoignage

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Étudier à l'étranger

Ambre en Erasmus en Angleterre

J’ai décidé de partir pour découvrir une nouvelle culture, de nouvelles méthodes d’apprentissage et améliorer mon anglais.

Étudier à l'étranger

Amandine à Rome grâce à Expedis

Je voulais découvrir le monde et moi-même… Ce fût absolument génial ! J’en ai des souvenirs inoubliables et je reviens avec des amitiés fortes. Je