Anne en volontariat en Grèce

« Quand on veut, on peut »

À propos de moi

Je m’appelle Anne, j’ai 32 ans et je suis employée pour le moment. J’aime le sport, les découvertes et dessiner.

À propos de mon voyage

À 22 ans, je suis partie faire un projet de volontariat européen en Grèce.

En quelques mots

Je ne savais pas vraiment ce que je voulais dans la vie alors j’ai décidé de partir à l’étranger.

Je suis partie pour faire un service volontaire européen pour une association qui organisait des échanges de jeunes sur la citoyenneté européenne. Du coup, je rencontrais des gens de partout en Europe et même ailleurs !

Au début, je ne comprenais pas grand-chose et suivais le mouvement. Il y avait aussi un côté euphorisant qui faisait que je souriais de bonheur avant de m’endormir.

Ce qui m’a plu c’était le fait de rencontrer des gens avec d’autres réalités, de découvrir une autre facette du monde et de l’homme.

Comment se préparer au départ ?

Régler toutes ses affaires (financières, émotionnelles, médicales…) en Belgique, se renseigner sur la destination et avoir un carnet de numéros/contacts utiles. C’est bien aussi de savoir ce qu’on veut faire sur place.

As-tu rencontré des difficultés ?

Personne ne comprenait mon anglais tinté d’accent francophone ! À force, on finit par mieux prononcer.

Ce qui m’a surpris

La pollution d’Athènes.

Comment as-tu financé ton voyage ?

Grâce à un job étudiant, mais aussi principalement par la bourse du Corps européen de solidarité qui prend en charge les transports, le logement sur place, des cours de langues à l’arrivée et même un peu d’argent de poche !

Bref

Nous sommes chanceux d’avoir l’opportunité de voyager et le moins que nous puissions faire est de saisir cette chance pour réaliser nos rêves.

Partage ce témoignage

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Amérique

Émilie en volontariat au Paraguay

Après ma rhéto je suis partie à Asuncion, la capitale du Paraguay, faire du volontariat.Mon papa était parti un an aux États-Unis quand il a

Amérique

Odile, les enfants et la Colombie

Après ma rhéto, je suis partie faire du volontariat en Colombie, à Mocoa.Le projet se déroulait dans une école maternelle-primaire. J’y allais donc tous les

Étudier à l'étranger

Anne-Lise en secondaire en Irlande

J’avais envie de découvertes exceptionnelles, de gagner en maturité et de faire de nouvelles rencontres. Je suis donc partie suivre une partie de mes secondaires