Alexandra

"Une aventure riche en découvertes et une famille formidable"

Alexandra, publié le 6 août 2020.
A propos de moi

Je m’appelle Alexandra, j’ai 22 ans et je suis étudiante en Histoire.

A propos de mon voyage

Après ma rhéto, je suis partie aux Philippines, à Roxanne City, suivre une année en College.

En quelques mots

Je suis partie le jour de mes 18 ans. Je pense que passer sa journée toute seule dans un avion pour son anniversaire c’est le pire cadeau qui soit. J’étais stressée de rencontrer ma famille d’accueil et triste de quitter ma famille. Quand je suis arrivée sur place, j’ai appris que ma famille d’accueil ne savait pas m’accueillir et donc une volontaire de mon organisme d’envoi m’a prise chez elle en attendant. C’est une femme formidable qui s’est démenée pour me trouver une famille. Son frère et sa femme ont accepté de m’ouvrir les portes de leur maison. Je me suis tout de suite sentie chez moi. Avec une sœur qui avait les mêmes intérêts que moi en bonus. Après, la difficulté ça a été l’école. J’étais inscrite dans un programme universitaire et je devais choisir les cours que je voulais. La direction m’a laissé piocher dans un peu toutes les facultés et j’ai fini par avoir un programme tout à fait sur mesure.

Ma famille d’accueil a un hôpital, donc j’avais école le matin et au lieu des activités sportives l’après-midi, j’étais bénévole à l’hôpital. Grâce à ça, j’ai plus développé une relation avec ma famille et surtout ma sœur ainsi qu’avec le personnel de cet hôpital. J’ai passé les fêtes de Noël là-bas, c’était merveilleux et je suis même partie visiter certaines îles avec ma famille pendant les vacances. Ce sont des souvenirs inoubliables. Le départ a été très difficile, car quitter cette famille et ce pays où je me sentais chez moi équivalait à partir de Belgique. Mon retour a été compliqué, le rythme de vie aux Philippines est très différent, c’est beaucoup plus calme, et ça me correspondait beaucoup plus. Tout allait trop vite pour moi à mon retour, j’étais tout à fait perdue en arrivant à Bruxelles.

Ce qui m’a poussé à partir

Je ne savais pas trop quoi faire comme études. Je sortais de six années en internat pour filles donc voir le monde était une nécessité.

La préparation du voyage

Surtout se renseigner sur les coutumes, tous les pays n’acceptent pas la même chose et c’est très facile de vexer les gens. Après ne pas trop se renseigner non plus, ça risque de gâcher de bonnes surprises.

Ce qui m’a surpris

C’est un peu honteux à dire, mais j’ai été surprise par le niveau de vie là-bas. C’est difficile à appréhender avec notre réalité, mais leur vie est à la fois tellement plus simple et beaucoup plus difficile.

Un conseil pour s’intégrer ?

Ne pas trop rester connecté à la Belgique. Par exemple, ne pas passer son temps sur Facebook à parler à ses potes en Belgique. L’école c’est pas toujours simple, on est un peu considéré comme une « bête de cirque » au début. Pour ça, le volontariat à l’hôpital m’a beaucoup aidé.

Bref

De cette expérience, j’ai gagné une deuxième famille, une ouverture sur le monde et le goût pour la bonne nourriture.

Partager le témoignage :

Ce récit t'a plu, mais tu as plein de questions ?
N'hésite pas à contacter l'auteur !

ou par email :

alexandra.salvesen@icloud.com

Tu veux plus de témoignages?

Gaëlle et ses voyages thématiques autour du monde

AfriqueAmériqueAsieEuropeExpériencesTravailler et/ou voyager à l'étranger - 1 à plusieurs mois par voyage

Depuis que je voyage seule, je suis partie aux îles Lofoten (Norvège), à Madagascar, en Inde, en Colombie et plus récemment en Afghanistan.