Violette et Nicolas, en roadtrip en van en Australie

« Le plus beau voyage est de se prouver sa liberté »

À propos de moi

Nous sommes Violette et Nicolas, 24 et 28 ans, psychologue et marketeur !

À propos de mon voyage

Nous sommes partis l’année dernière pendant 2 mois en Australie. Nous avons fait un roadtrip de Cairns à Perth en van aménagé.

En quelques mots

Nous avons parcouru 15 271km, de Cairns à Perth, en passant également par la Côte Ouest. C’est compliqué de résumé un si long voyage tant chaque journée était une dose XXL de nouveauté. On a voyagé en van et on passait nos nuits dans des free camp ou en camping. On avait organisé le voyage par jour, et on avait fait une liste des choses que l’on voulait absolument voir ou faire (Grande Barrière de corail, parc nationaux, snorkeling, observer la faune, visite à des amis,…). Pour illustrer tout ça et expliquer nos aventures, nous avons fait un compte Instagram @leskoalas_neuvillois. N’hésitez pas à nous suivre pour en savoir plus !

Ressenti à l'arrivée

Il a fallu qu’on trouve nos marques dès l’atterrissage. Dans un van aménagé, dans une intimité aussi proche et en étant 24h/24 ensemble, il faut tout revoir et se recréer de nouvelles habitudes. Nicolas a eu un peu plus de mal à quitter la Belgique, lui qui n’était jamais parti si loin ni si longtemps.

Ce qui nous a plu et déplu en Australie

Nous avons tout aimé, tant les australiens et leur sens de l’accueil et de l’hospitalité que la diversité des paysages : du désert à la forêt tropicale, de 9 à 46 degrés, il y en a pour tous les goûts ! De plus, nous n’avons pas vu tant d’animaux dangereux que ça. Pourtant, c’est toujours la première chose dont les gens parlent ! Alors certes, on a vu des serpents et des araignées mais pas non plus tous les jours ! On a même réussi à éviter d’en avoir dans notre van ahah

Ce qui nous a déplu est que notre programme était trop chargé par moment. On regrette de ne pas avoir pris assez le temps à certains moments. On voulait tout voir, ce qui est impossible. C’était plutôt une désillusion.

Le retour en Belgique

Quand on a repris le boulot c’était HORRIBLE. Tout nous paraissait fade, rien n’était nouveau alors que notre cerveau était habitué à voir de nouvelles choses toute les 10 secondes pendant 2 mois. Ici en Belgique, tout était comme avant, rien n’avait changé… Violette est d’ailleurs toujours très nostalgique de ces quelques mois et est à la recherche constante de nouveaux projets. Cependant, on retrouve quand même vite ses habitudes.

Un conseil : laissez-vous le temps d’atterrir !

Conseils / bons plans

Pour se préparer à partir à l’étranger, l’idéal est de bien se documenter auparavant (Le Routard, blogs, comptes Instagram, Forums,…) et de planifier un maximum son périple.

Une fois sur place, il faut essayer de se focaliser sur ce qu’on est en train de vivre et ne pas rester pendu à son téléphone pour rester en contact avec son pays d’origine. L’idéal est de prévoir des moments bien définis pour cela. Il faut aussi aller vers les gens, faire comme si vous aviez toujours été sur place et surtout oser. One life, comme on dit !

Bref

Cette expérience nous a permis de nous créer des souvenirs en commun, des envies communes de continuer à voyager et d’avoir des projets plein la tête.

Partage ce témoignage

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Étudier à l'étranger

Léa, en 2e rhéto en Australie et aux Pays-Bas

De juillet à décembre, je suis partie en Australie (dans la banlieue de Melbourne). J’allais à l’école en uniforme et j’avais des cours moins conventionnels

Asie

Flavie en secondaire en Russie

À 17 ans, je suis partie à Nijni-Novgorod, en Russie, suivre une 5e année de secondaire.Je suis partie, car j’ai eu un sentiment incontrôlable de