Sarah en stage professionnel en Croatie

« Découverte de la vie méditerranéenne »

À propos de moi

Je m’appelle Sarah, j’ai 25 ans, et je suis franco-belge !

À propos de mon voyage

Je suis partie faire un stage professionnel en Croatie.

En quelques mots

Je suis partie grâce au programme Eurodyssée du Bureau international de la jeunesse (BIJ) faire un stage professionnel au parc national KRKA à Lozovac.

 

Première impression de la Croatie : il fait chaud ! Un climat bien différent de la Belgique. À mon arrivée à Sibenik, j’ai été accueillie par Lucija, notre coordinatrice de stage. Elle nous a déposé à notre appartement situé tout proche de la vieille ville. J’ai rencontré par la même occasion les deux autres stagiaires eurodyssées, Jérome et Maria, avec qui j’ai vécu pendant les 3 mois.

Le jour d’après, j’ai rencontré Nikolina, la personne qui se chargeait du contact entre le parc national et County, la structure croate qui accueillait les volontaires. Elle m’a donné mon uniforme et m’a fait une visite du parc entier, les coins les plus touristiques au sud, dont notamment les cascades réputées, ainsi que les parties moins connues, plus au nord, avec le monastère protestant. Nous avons été gâtés, car le parc était presque vide et nous étions les seuls spectateurs de certains endroits.

Nos tâches, avec Jérome l’autre stagiaire assigné au parc, étaient principalement axées sur l’explication aux touristes des aspects culturels et historiques du parc, en différentes langues. Le programme des postes de chacun était créé pour la semaine et chaque travailleur avait sa position (watermill, kitchen, etnomuseum, water exhibit, boat reception, viewpoint). J’ai pu pratiquer mon anglais et mon allemand, et sympathiser avec beaucoup de Français venus visiter le parc. Le travail était malheureusement très répétitif, comme beaucoup de tâches dans le domaine touristique, et la chaleur en plein été était parfois difficile à supporter.

Les échanges culturels

Avec mes colocataires, nous ne nous sommes pas si bien entendus. Nous n’avions pas les mêmes personnalités et valeurs, ce qui rendait la communication parfois difficile.

Les excursions organisées par County étaient bien organisées. Nous avons visité des musées, des îles autour de Sibenik… Un des meilleurs moments a été l’ascension de Dinara, une des plus hautes montagnes de Croatie. Nous avons été accueillis par des guides de montagne qui nous ont appris beaucoup de choses sur la culture croate. Le barbecue et le schnaps à la fin étaient mérités !

La plupart de mes amis sur place étaient croates et j’ai vraiment pu comprendre la vie et la culture locale. J’ai même pu vivre quelques jours à Zagreb chez une amie, Martina, rencontrée au parc. La plupart de mes amis, je les ai rencontrés au parc national, car il y avait beaucoup d’étudiants. Donc ça, c’était un point très positif. Les weekends nous allions à la plage ou sur les îles en face de Sibenik pour marcher ou faire du snorkeling.

Bref

Cette expérience m’a permis de découvrir la Croatie et sa culture. J’ai également rencontré de nouvelles personnes et j’ai découvert la vie méditerranéenne, qui se résume en huile d’olive, siestes, barbecues de poissons, et chaleur des gens !

Partage ce témoignage

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Afrique

Gwendoline en stage d’éducatrice au Togo

Lorsque je suis sortie de l’aéroport de Lomé, j’ai directement ressenti le choc culturel suite à la chaleur (lorsque je suis partie depuis la France,

Europe

Laure chez Decathlon en Espagne

Après un séjour à Séville en Erasmus et une rupture difficile (soyons transparents), j’avais envie de changer d’air et de partir vivre à l’étranger.Tout voyage

Amérique

Sophie en 2e rhéto en Caroline du Sud (USA)

J’avais une idée assez arrêtée de ce que je voulais faire (cheerleader). Arrivée sur place, ma famille d’accueil m’avait inscrite dans un cours appelé « JROTC »