Pauline en stage professionnel en Espagne

Belle opportunité pour se développer professionnellement et personnellement

À propos de moi

Je m’appelle Pauline, j’ai 29 ans et je suis junior brand manager chez CHOUFFE.

À propos de mon voyage

Après mes études supérieures, je suis partie faire un stage professionnel à Barcelone.

En quelques mots

Après avoir terminé mon bachelier en marketing, j’ai voulu vivre une première expérience professionnelle dans un cadre international pour trouver un emploi plus facilement en Belgique. J’ai donc cherché un endroit de stage et c’est comme ça que je suis arrivée à Barcelone. Mon stage au sein de « Kippo » m’a permis de m’introduire dans une structure de travail inconnue, de comprendre le fonctionnement d’une startup et de vivre le quotidien d’un entrepreneur. Je suis d’abord restée quarte semaines en famille d’accueil. Ensuite j’ai déménagé dans un appartement à Sant Andreu. Un coin super, très agréable et reposant. Le premier mois, je vivais en colocation avec Pauline (Suisse) et Aurélio (Portugais). Une fois le séjour d’Aurélio terminé, c’est Giuilio, un italien, qui l’a remplacé.
Il m’a été facile durant mon séjour à Barcelone d’avoir accès à une série d’événements culturels. C’est une ville dynamique, il y a plein de choses à découvrir. Le folklore y est riche, les spécialités gastronomiques telles que les bars à tapas, la paella, la sangria, les tortillas, etc. On n’a pas envie de rester chez soi quand on est à Barcelone. Je me sens chanceuse d’avoir vécu cette expérience, car c’était une occasion de commencer ma carrière professionnelle dans un cadre international et riche en rencontres.

Comment s’intégrer une fois sur place ?

Faire des activités, du sport, s’intéresser à la culture, s’abonner à des pages Facebook, ne jamais dire NON 🙂 … la vie est courte.

Ce qui m’a surpris

Les personnes âgées en permanence à l’extérieur à discuter tout au long de la journée sur un banc.

Ce qui m’a plu

Le dynamisme de la ville et des gens qui y vivent. Personne ne reste chez soi. C’est culturellement très riche.

Comment gérer le homesick ?

Faire du sport ou une activité qui permet de rencontrer des gens. Se rappeler la chance que l’on a de pouvoir avoir accès à ce type de voyage.

Bref

Foncez ! N’ayez pas peur. Ce sont les meilleures expériences de vie.

Partage ce témoignage

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Étudier à l'étranger

Jood en 5e secondaire en Autriche

À 16 ans, je suis partie suivre ma 5e secondaire en Autriche grâce au programme Expedis.Je voulais étudier les langues, j’ai donc décidé de partir

Amérique

Émilie en volontariat au Paraguay

Après ma rhéto je suis partie à Asuncion, la capitale du Paraguay, faire du volontariat.Mon papa était parti un an aux États-Unis quand il a

Amérique

Thomas aux USA

Je suis parti un an en 2e rhéto et puis 5 ans en tant qu’étudiant avec le visa F1.Je suis donc arrivé au milieu des