Kasia, une polonaise en Belgique

« Formidable »

À propos de moi

Je m’appelle Kasia, j’ai 17 ans et je viens de Pologne.

À propos de mon voyage

Je suis venue en Belgique pour suivre l’enseignement secondaire pendant 3 mois.

En quelques mots

Avant de partir, j’ai participé à trois camps de préparation. Au début de l’échange, j’ai encore eu un camp en Belgique avec les autres étudiants européens. Pendant mon séjour, j’habitais dans une famille d’accueil (ma famille était vraiment géniale). J’allais à l’école avec les étudiants belges.

C’était dur au début, parce que je ne comprenais rien. C’était très fatigant et c’était difficile de s’habituer à une nouvelle vie, un nouveau pays et une nouvelle langue. Mais ça a aussi été formidable, car tout était nouveau : la langue, la culture, les nouvelles rencontres (ma famille d’accueil, les volontaires et étudiants de mon organisme d’envoi, les jeunes Belges de mon école…).

Durant mon séjour, j’ai voyagé beaucoup en Belgique et au Luxembourg avec les autres étudiants étrangers et ma famille d’accueil. Mais je n’ai pas eu la chance de faire tous les voyages que j’aurais voulu faire à cause de la pandémie.

Ce qui m’a surpris

Tous les Belges travaillent beaucoup, le travail est très important pour eux. Ils sont très ponctuels aussi.

Ce qui a été compliqué

La langue ! Le français n’est pas facile à apprendre et beaucoup de gens ne connaissent pas l’anglais.

Un conseil pour s’intégrer ?

Passe du temps avec ta famille d’accueil, tes amis dans le pays d’échange, fais des activités avec eux.

Bref

Beaucoup d’apprentissage et de rencontres ! Je recommande vraiment les voyages à l’étranger à tous !

Partage ce témoignage

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Ce récit t'a plu et tu as plein de questions ?

N'hésite pas à contacter l'auteur !

*Ne t’affole pas si certains liens ne fonctionnent pas, certains ont décidé de ne pas tout partager, et on respecte leur choix !

Encore plus de témoignages...

Étudier à l'étranger

Noé en 2e rhéto en Australie

Initialement, l’idée était de prendre une année de break entre les secondaires et l’unif, principalement pour apprendre l’anglais (pour m’en servir dans ma future vie