Alizée

"Sortir de sa zone de confort"

Alizée, publié le 30 janvier 2020.
A propos de moi

Je m’appelle Alizee, j’ai 26 ans et je travaille actuellement dans le domaine de la communication au Luxembourg depuis 2 ans.

A propos de mon voyage

À la fin de mes études supérieures, je suis partie en suivre des cours d’anglais à Brighton.

En quelques mots

Je voulais perfectionner mon niveau d’anglais et découvrir une nouvelle culture. J’ai toujours été attirée par l’Angleterre et Brighton est une ville très jeune et dynamique. Je suis partie avec un organisme d’envoi qui aide les personnes diplômées à organiser leur voyage. J’étais inscrite dans une école de langue (Oxford International English School) et j’avais cours de 9h à 16h30 tous les jours. J’ai trouvé un logement dans une coloc avec des Anglais plus âgés et je travaillais dans un bar sur le côté pour financer mon séjour.
Au début, j’étais excitée et un peu timide, car je débarquais dans un nouvel univers dont je ne maitrisais pas totalement la langue (niveau B2 en arrivant). Mais très contente, car c’était mon choix et ça m’a poussée à m’ouvrir plus aux gens et être moins timide.

Je me suis très vite intégrée, l’école organisait plusieurs activités par semaine et je me suis fait des amis qui restaient sur Brighton quelques mois (de Suisses, Coréens, Belges, Jordaniens). J’ai fait de super rencontres et je suis encore en contact avec quelques natifs qui vivent encore sur Brighton, j’essaie d’y retourner entre 2 à 4 fois sur l’année.

Ce qui m’a plu

Je suis tombée amoureuse de la ville qui est très vivante et typique. Les gens sont tous très sympathiques et discutent volontiers, il y a une politesse naturelle et non forcée comme chez nous. Mes profs m’ont poussé à me dépasser afin que je passe le niveau le plus élevé de l’examen Cambridge Advanced Exam. Mon expérience en tant que bartender était aussi super, car j’ai pu connaitre d’autres personnes originaires de partout en Angleterre et c’était un milieu social et plutôt festif.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?

Ma timidité, je me suis dépassée et cette expérience m’a rendue plus ouverte aux gens. Aussi, l’anglais, car j’ai été mise dans une classe avec un niveau élevé (C1 : fluent) afin de me dépasser et j’ai dû beaucoup travailler en dehors des heures de cours.

Un conseil pour préparer son voyage ?

Se renseigner sur les différentes écoles de langues à l’avance, les différents programmes. Chercher aussi des pistes pour des logements, mais ne rien réserver sur internet sans avoir visité, car il y a pas mal d’arnaques. Il n’y a pas besoin de trop se charger niveau valise, car très facile de tout trouver sur place. Aussi, j’ai des tonnes de bons plans pour ceux qui veulent visiter Brighton et Londres ! Aucun souci pour donner des bons plans par email !

Comment s’est passé le retour en Belgique ?

La déprime ! Triste de quitter cette ambiance et ces gens, c’était comme une autre vie en parallèle que je retrouve dès que j’y retourne (même si plusieurs étudiants internationaux n’y sont plus). Mais contente d’avoir fait cette expérience, je ne regrette rien ! Il faut se dire que l’expérience nous a enrichie et que le retour à la maison est le commencement d’une autre expérience, différente, mais tout aussi excitante.

Bref

J’ai retiré beaucoup de positif, un meilleur niveau d’anglais qui a facilité mes recherches de travail en rentrant, des ami(e)s de longue distance et une connaissance de l’Angleterre.

Partager le témoignage :

Ce récit t'a plu, mais tu as plein de questions ?
N'hésite pas à contacter l'auteur !

ou par email :

alizee.v@live.be

Tu veux plus de témoignages?

Coline, caribou et poutine

AmériqueÉtudier à l'étrangerExpériences - 6 mois

Lorsque j’ai appris que mon Université proposait des échanges avec l’Université de Montréal, j’ai sauté sur l’occasion !