Mélissa

"Une magnifique expérience que tout le monde devrait avoir la chance de vivre"

Mélissa, publié le 31 mars 2021.
A propos de moi

Je m'appelle Mélissa Giarrizzo, j'ai 23 ans. Je suis étudiante en troisième année de comptabilité à Arlon.

A propos de mon voyage

Je suis partie en Erasmus en Italie, à Ancône.

En quelques mots

J’ai loué une chambre dans une maison étudiante (assez grande, avec une dizaine de personnes). Au début je n’étais pas à l’aise, je ne connaissais personne, mais rapidement nous avons tissé de bons liens. Nous avons passé de magnifiques moments ensemble.

Puis, j’ai connu les autres étudiants Erasmus grâce à la réunion d’accueil de l’Université dans laquelle j’étudiais (UNIVPM) et des personnes du réseau d’étudiants Erasmus d’Ancône (Erasmus Student Network Ancona). Nous avons fait quelques activités ensemble malgré les circonstances (covid). Grâce à ça, je me suis fait de nombreux amis parmi les étudiants Erasmus (des Portugais, des Polonais, des Allemands et des Espagnols), mais aussi parmi les membres de l’ESN donc des Italiens.

Les activités en question ont été un rallye/une chasse au trésor au centre de la ville pour mieux la connaître et pour également connaître la culture. Nous avons fait également une matinée écologique où nous avons ramassé les déchets dans un parc de la ville. Nous avons fait une visite guidée du centre d’Ancône. Puis, nous avons eu également de nombreuses sorties au bar. Avec les autres étudiants, nous avons également visité un peu les villes autour d’Ancône (le covid ne nous a pas permis de beaucoup voyager). C’était une magnifique expérience que je referais sans hésiter.

 

 

Comment se préparer ?

Il faut bien se renseigner sur les documents nécessaires dans le pays où l’on va. Il faut également préparer le budget qu’on pourra dépenser chaque mois. Si la destination n’est pas trop loin c’est également une bonne idée d’aller quelques jours avant l’Erasmus avec des amis ou la famille pour repérer un peu.

Qu’est-ce qui t’a plu ?

La façon de vivre m’a plu en Italie. Les journées sont beaucoup plus longues, les magasins sont ouverts plus longtemps. On a le temps d’aller tranquillement à l’école, d’étudier et de sortir voir les amis sans contrainte de temps.

Comment s’intégrer sur place ?

Une fois sur place il faut tout de suite prendre contact avec l’ESN (réseau d’étudiants Erasmus) de ton pays de destination. Ils vont organiser de petites activités avec pour apprendre à se connaître. C’est grâce à eux que je me suis fait des amis. À l’école aussi il ne faut pas hésiter à raconter d’où l’on vient et ce que l’on fait, les autres étudiants sont souvent intrigués par nos histoires.

 

Comment as-tu financé ton voyage ?

Je l’ai financé grâce à un peu d’argent que j’avais mis de côté, la bourse Erasmus, mais également et surtout la bourse CEDIES du Luxembourg.

 

 

Bref

Cette expérience m’a appris à vivre avec plus d’autonomie. J’ai appris à gérer mon argent, les courses, le vivre en communauté. Aussi, j’ai appris à me débrouiller dans une ville qui m’était complètement inconnue.

Partager le témoignage :

Ce récit t'a plu, mais tu as plein de questions ?
N'hésite pas à contacter l'auteur !

ou par email :

melissagiarrizzo@gmail.com

Tu veux plus de témoignages?

Léa, l’Australie et les Pays-Bas au menu !

Étudier à l'étrangerEuropeExpériencesOcéanie - 1 an

Je suis partie à mes 17 ans faire une partie de ma 2e rhéto en Australie, puis aux Pays-Bas.